Droit de Penser

Un site utilisant WordPress

Réformons la France en commençant par une révision de nos institutions et notamment par la place des femmes et hommes  politiques.

Personne ne me contredira si je constate un profond divorce entre les Français et leurs représentants plus particulièrement les élus et membres du gouvernement. Au dela de leurs chamailleries, de leur manque de sens de l’Etat (tout ce qui ne vient pas de leur parti n’est pas bon !) de leur soif de pouvoir c’est souvent leurs revenus et leurs avantages sociaux qui semblent, surtout en temps de crise, exorbitants. Ils n’ont de cesse de demander des sacrifices à tous les Français mais non seulement n’en font, eux, aucun, mais tentent souvent avec succès de renforcer leurs privilèges et ceux de leurs amis. A-t-on vraiment besoin d’une trentaine de Ministres ou Secrétaires d’Etat ? N’oublions pas que tout ce petit monde va toucher une bonne retraite toujours aux frais du contribuable ! Et quant on voit qu’ils se déplacent tous pour assister à la Conférence de Presse du Président de la République ou pour faire la claque sur un plateau de télévision ou la vedette d’un soir est le premier ministre on croit rêver ! Le pire c’est qu’ils passent une grande partie de leur temps, alors qu’ils sont rémunérés par le contribuable, à faire de la communication en vue des prochaines élections.

Les Parlementaires:

Nous avons par exemple 350 Sénateurs et on se demande bien pourquoi ? Avec presque 6 fois plus d’habitants les Etats Unis n’en ont que 100 ! Et ils sont autrement plus actifs que les nôtres.

De même notre Assemblée Nationale compte 577 députés (plus ou moins – plutôt moins- présents) qui d’une façon générale votent la plupart du temps non pas en fonction de leur sensibilité personnelle mais en fonction des directives de leur Parti ! Et quel spectacle affligeant ne donnent-ils pas lors des séances de questions au gouvernement !  150 serait un chiffre bien plus acceptable en espérant que les meilleurs et plus assidus seraient élus.

Et puis il y la question de leur rémunération et avantages accessoires (pas si accessoires que cela). Par exemple que dire de « l’allocation d’aide au retour à l’emploi » que le député non réélu touche pendant 5 ans. 5.400 euros par mois  le premier semestre, 70% de cette somme le semestre suivant etc … jusqu’à atteindre 20% au bout de 4 ans et demi (ce qui fait encore 1.080€). Heureusement cette somme n’est pas due aux fonctionnaires et retraités. Ceci dit pendant toute la législature les « députés-fonctionnaires » ont continué à avoir de l’avancement.

En ce qui concerne leur rémunération et autres avantages :

Le salaire mensuel brut d’un député est fixé à 7.100,15 euros auxquels viennent s’ajouter 6.412€ de « frais de mandat » !!!Soit 13.512 € Mais ce n’est pas tout pour chaque député il faut ajouter 9.138 € pour rémunérer des collaborateurs (qu’il choisit lui même) et un nombre important d’avantages ( SNCF 1er classe gratuit quelle que soit le trajet, 80 billets d’avion entre sa circonscription et Paris, 5 lignes de téléphone mobile gratuites etc …)

Le mille feuille administratif et politique:

Mais ce n’est pas tout car en France nous avons aussi les Conseillers Régionaux et les Conseillers Généraux: 2.040 pour les premiers, et la bagatelle de 4.054 pour les deuxièmes ! Tout ce petit monde cumulant le plus souvent la fonction de Maire qui eux sont 36.785 . Oui, vous avez bien lu 36.785.

Un Conseiller Régional gagne entre 1.500 et 2.660 € selon la taille de la Région plus entre 150 et 300 € s’il est membre d’une commission. Et des commissions il y en a pour tout le monde. Est-il vraiment nécessaire d’avoir les deux ?

Reste la question des Maires qui sont certainement dans ce mille feuille de l’administration politique française ceux qui oeuvrent le plus pour notre quotidien. Mais 36.785 ça fait beaucoup. Ne vaudrait-il pas mieux regrouper les communes et n’avoir que 10.000 Maires , (ce qui est déjà beaucoup) et mieux rémunérés mais avec l’application stricte de non-cumul des mandats ?

Dans tout cela il y a certainement beaucoup à faire pour gagner à nouveau le respect des Français dont le désamour pour la classe politique a atteint visiblement des sommets.

airfrance_2009Le dialogue de la violence

Le lundi 5 octobre 2015 restera marqué comme une journée noire pour l’économie française dans son ensemble. Les images des violences commises par certains syndicalistes à l’encontre des dirigeants d’une entreprise mondialement connue ont montré le vrai visage et la réalité des relations sociales en France. Une fois de plus les syndicats (notamment quand il s’agit d’entreprises où l’Etat à une participation) ont contribué à mettre encore plus en difficulté une entreprise déjà souffrante. Tout cela la plupart du temps non pas pour sauver des emplois ( Air France avait quelques jours auparavant proposé un plan qui évitait les licenciements) mais pour conserver des avantages souvent exhorbitants si comparés à la situation des autres salariés et travailleurs du privé.

Ce comportement est tellement inhabituel qu’il a fait la une des médias du monde entier. Un américain, un japonais, un brésilien voir un français hésiteront pour certains à voler avec une compagnie aérienne où sévissent des personnes incapables de maitriser leurs nerfs. Quant aux investisseurs potentiels, créateurs d’emplois, la France sera vue désormais comme un pays de sauvages et leur regard risque de se porter ailleurs.

Le pire c’est qu’il se trouve des responsables ( je pense notamment à Mélenchon , au parti de gauche et à certains syndicats) qui trouvent cette violence normale. Ils avancent que le licenciement est une violence bien plus grave. Oui, le licenciement est une violence mais dans le cas d’Air France rappelons qu’aucun accord n’a été trouvé entre les pilotes et la direction de cette sociétés. Les pilotes ayant refusé de travailler plus  ( 780h au lieu de 685h sur long-courrier actuellement) il n’y avait pas d’autre alternative à moins de faire payer ( encore et toujours) le contribuable. Pourtant 780 h/mois c’est à peu près le temps de vol des pilotes d’Iberia, de la British Airways et de la Lufthansa dont les salaires sont pourtant  de 25 à 30% inférieurs.

Evidemment ce n’est pas tout le personnel d’Air France (loin s’en faut heureusement) ni tous les syndicats qui sont à blâmer,. Malheureusement ils vont faire les frais de l’agressivité incontrôlée de leurs collègues. Le pire c’est que comme pour la SNCM par exemple en adoptant cette attitude ils finiront par mettre définitivement l’entreprise en faillite et là ce ne seront pas 2.900 mais 70.000 emplois qui partiront en fumée.

Pollution: La faute aux écologistes ?

La question de la pollution atmosphérique est ces jours-ci à la « une » de tous les médias et fait partie des titres de tous les journaux télévisés.

On voit défiler devant les caméras les écologistes de tous bords (Emmanuelle Cosse, Cécile Duflot, JF Placé etc …) unanimes à condamner, sans nuances,  la voiture et notamment celles roulant au diesel comme si l’interdiction de rouler de celles ci serait la panacée.

Une rapide recherche sur internet concernant la pollution, notamment aux particules fines, propose des chiffres étonnants:

Voici un tableau issu de wikipedia

Capture d’écran 2015-12-18 à 19.38.45Inutile de vous faire un long discours, les chiffres parlent d’eux-mêmes : la pollution d’origine « automobile » se situe entre 11 et 16 % selon la taille des particules. Par contre la combustion de bois représente elle entre 38 et 63% de la pollution aux particules fines. Et on en parle jamais !

Que les écologistes n’en parlent pas cela semble logique dans la mesure où ce sont eux mêmes qui depuis des années préconisent le chauffage au bois plutôt qu’au Fioul ou qu’à l’électricité (qui pour l’instant est majoritairement d’origine nucléaire) .

Mais que les autres sources d’information tombent dans le panneau et pointent du doigt elles aussi la voiture diesel comme pratiquement seule responsable du phénomène est étonnant.

La gratuité des transports en commun dans plusieurs villes de France devait en principe diminuer considérablement la pollution … Il n’en a rien été et dans le meilleur des cas cette diminution se serait situé entre 11 et 16%.

Tout se passe comme si on « oubliait »  84% ou même 89% de la pollution …

 

A propos du  soutien d’ EuropeEcologie-Les Verts aux opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes , le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault a déclaré dimanche 23 que ce parti   devait « sortir de l’ambiguïté » .

Cette déclaration de  Jean-Marc Ayrault fait suite  aux déclarations de Cécile Duflot, la ministre au logement, et ancienne secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts qui a clairement soutenu les opposants au projet de l’aéroport, affirmant être « de cœur » avec eux. 

Su ce sujet comme sur beaucoup d’autres , Mme Duflot conteste mais ne renonce pas à ses fonctions, bien payées, prestigieuses, et ceci malgré un manque de résultats flagrant car contrairement à ce qu’elle affirme la situation du logement en France ne s’est pas améliorée grâce à ses initiatives mais au contraire s’est dégradée avec un recul de 9,2% sur une année de construction de logements neufs …

Laurent FABIUS notre Ministre des Affaires Etrangères est arrivé (et déjà reparti pour Pékin) à Kiev en compagnie du Ministre Polonais et du Ministre Allemand des Affaires Etrangères pour tenter de « régler la crise Ukrainienne ».

Tout d’abord à noter la présence du ministre allemand, un fait rare , la diplomatie allemande se mêlant rarement des affaires intérieures des autres préférant dépenser son énergie pour les affaires économiques.

ukraineJe ne suis pas du tout certain que cette médiation soit bénéfique pour l’avenir de l’Europe et de l’Ukraine. L’absence de la Russie dans cette affaire risque de réserver de mauvaises surprises, car une grande partie de l’Ukraine est plus proche de la Russie que de l’Europe.  A commencer par Sebastopol où la marine russe y a une de ses  plus importantes base navale. Pour être précis il y avait bien un représentant russe mais qui n’a pas été associé aux démarches des européens.

N’oublions pas non plus que l’opposition ukrainienne est formée de groupes ou groupuscules fort disparatres qui vont de l’extrême gauche à l’extrême droite en passant par le groupe de l’ancien boxeur  Vitali Klitschko.

Les ministres européens ont finit par faire accepter une « feuille de route »  qui va peut être calmer les esprits, mais dont ont peut douter qu’elle soit respectée que ce soit par le Président Viktor Ianoukovitch ou par l’opposition.  En tous cas je ne partage pas l’optimisme de la presse.

Le pire dans cette affaire c’est qu’elle trouve son origine dans une proposition d’association de l’Ukraine à l’Union Européenne ( comme si on était pas déjà assez nombreux) qui fait révêr les Ukrainiens qui voient déjà les aides européennes déferler sur leur pays et la possibilité pour les Ukrainiens d’aller se placer sur le marché du travail dans toute l’Europe …. On comprend l’espoir que l’Europe puisse faire naitre auprès de la population ukrainienne et notamment des jeunes , mais l’Europe ne serait elle pas aujourd’hui un mirage ?

 

 

Christiane Taubira, la Ministre de la Justice aurait tenté de muter le procureur  général de Paris

 

La Ministre de la Justice a bien évidemment démenti, mais l’information selon laquelle elle aurait voulu muter pour des raisons politiques le procureur général de Paris

Mais M. Falletti, le Procureur général de Paris  dans une lettre adressée  à Mme Taubira, avec copie au Conseil supérieur de la magistrature (CSM), à quant à lui estimé qu’il s’agissait d’une  « tentative d’éviction ». Dans son courrier le Procureur se plaint également que son épouse, qui l’accompagne dans tous ses déplacements parce qu’il est non voyant, n’a pas été autorisée à assister à l’entretien.

Bien évidemment l’opposition crie au scandale et le PS rétorque parlant d’une exploitation honteuse.

Il n’en reste pas moins que ce gouvernement est en train de plomber durablement l’image des socialistes dans la société avec ce genre d’affaires qui fait suite aux nombreuses autres manipulations comme la nomination d’ancien syndicalistes à des postes de Président de ceci ou de cela, offrir à M. Martin ( syndicaliste Acelor-Mittal) une tête de liste aux européennes, la nomination du fils de M Le Drian chargé de mission auprès du président d’un groupe public, la SNI etc …

Peut-être s’agit il d’une simple maladresse, mais le mal est fait.

 

Trop de critiques tuent les critiques

La lecture de la presse, de l’internet, depuis 18 mois ne se traduisait que par des critiques du gouvernement. Il le méritait c’est certain. Mais comme les choses ne semblaient pas avancer, j’ai décidé de me taire jusqu’à ce que on nous propose des solutions pour sortir de la crise.
Dans sa récente conférence de presse, François Hollande semble finalement avoir pris conscience de la gravité de la situation et fait des propositions intéressantes.
Je vais donc reprendre mes commentaires car le débat risque d’être passionnant.

Daniel Cohn-Bendit, député européen critique la direction des verts (EELV)

 

Je ne vais pas vous faire l’apologie de Daniel Cohn-Bendit car je pense qu’il est lui aussi un grand profiteur du système ( un député européen ça gagne bien et ça n’a pas grand chose à faire pour cela) alors que je m’attendais à des gestes symboliques pour dénoncer cette gabegie. Je pense par exemple à Nana Mouskouri qui refuse de toucher sa pension (à laquelle elle a droit) de 2.000€ pour avoir siégé au Parlement européen, estimant que c’était indécent face aux difficultés que traverse le peuple grec.

Ceci dit de temps à autre notre Dany le Rouge enlève son habit d’homme politique faisant parti de l’establisment pour assener quelques ( trop rares vérités).

Dans un entretien à Libération il s’en prend ainsi notamment à la direction actuelle des verts (c’est à dire Cécile Duflot)  » « Elle peine à avoir des idées qui aillent au-delà de la matrice traditionnelle des écologistes. Chef de clan, elle impose l’intérêt de ses pairs comme l’intérêt commun ».

« Le paradoxe » ajoute-t-il,  » c’est qu’on existe à l’Assemblée, au Sénat et au gouvernement, mais plus dans la société. Nos succès institutionnels ne sont pas accompagnés, bien au contraire, d’une dynamique citoyenne. Notre image est devenue détestable ».  Et d’ajouter « Aujourd’hui, nous incarnons souvent l’insoutenable légèreté de l’arrivisme.  Nous avons échoué là où on voulait redonner espoir : en faisant de la politique autrement. Le plus détestable a été la course aux maroquins ministériels » ( tiens? à qui pense-t-il?) . En tous cas c’est bien mon avis et la raison pour laquelle j’ai pris mes distances.

Et surtout je me sens moins seul .

Le gouvernement de « Salut les copains ».

Il y a certainement dans le gouvernement ( j’en connais au moins trois) des ministres qui méritent parfaitement d’être à leu place. Ils sont compétents sérieux et peu portés à la démagogie ou au populisme qui nous a été servi par le PS pendant les campagnes électorales ( il faut croire su’en France le populisme ça marche).  Mais par contre je ne peux que m’étonner de l’arrivée d’illustres inconnu(es) mais je m’inquiète surtout du nombre de Ministres et ministres délégués…

En effet on nous a rabâché que François Hollande voulait faire des économies, raison pour laquelle les salaires des Ministres ont été amputés de 30% , mais je constate d’un autre coté qu’ils (elles)  sont  désormais 38 à lors que le dernier gouvernement FILLON était composé  de 22 Ministres seulement si mes souvenirs sont bons et 8 Secrétaire d’Etat ( un peu moins bien payés).

Que le contribuable français se rassure, au final les salaires des Ministres vont continuer à lui coûter autant qu’avant,  ce que François HOLLANDE donne d’une main il le reprend vite fait de l’autre. C’est vrai qu »il a plein de gens à remercier, sur notre dos bien sûr.

Et évidemment personne ne parle des salaires des députés , de leurs avantages  sans même parler du vrai scandale que constitue le « salaire moyen » des agents de l’Assemblée Nationale: 7.700€ (voir l’article de l’Express)

Ouf, les élections sont finies

Assemblée_resultOn va pouvoir enfin passer aux choses sérieuses, les élections avec leur corollaire de magouilles, arrangements, bidouillages politiques, copinages etc… sont finies.

Je retiendrai pour ma part quatre choses qui ne sont pas à l’honneur de la classe politique:

1) – Le parachutage de Jean Luc MELANCHON juste pour battre Marine LE PEN ( comme si cela allait résoudre les vrais problèmes – chomage, pouvoir d’achat, dette, crise européenne…) Résulta, il s’est pris une belle veste ne passant pas même pour le deuxième tour.

2) – La manip avortée pour faire de Ségolène ROYAL la Présidente de l’Assemblée Nationale. Avec , cerise sur le gâteau, le tweet de Valérie TRIERWELLER

3) – La bourde de Nadine MORANO ( c’est pas la première d’ailleurs) même si je ne suis pas très favorables aux méthodes de voyou utilisées par certains « comiques ».

4 ) – Et surtout le véritable marchandage entre les verts (auxquels j’étais personnellement très attaché) et le PS qui a consisté a « donner » 60 circonscription aux verts ( les candidats PS se retirant au profit des verts). Le pire c’est que les verts malgré le tapis rouge qui leur était déroulé n’ont fait que 17 députés  , mais c’est suffisant pour former un groupe parlementaire .

Ceci dit cela n’autorisait pas Cécile DUFLOT à parler de « victoire historique » comme si le mérite lui en revenait. Décidément je ne partage pas sa soif de pouvoir et son autosatisfaction.